Vidéo verticale :
doit-on prendre au sérieux ce format ?

Vidéo verticale pour mobile

Vidéo verticale :
doit-on prendre au sérieux ce format ?

La vidéo verticale déferle sur le web. Représente-t-elle un réel atout pour la communication en vidéo ? Est-ce tout simplement un effet de mode ?…

De quoi parle-t-on ?
La vidéo verticale c’est une vidéo qu’on regarde dans un format différent, plus haut que large, voire même carré dans certains cas.
On a l’habitude de regarder des images projetées dans un rectangle horizontal : c’est le format 16:9, plus large que haut donc. On le retrouve sur notre télévision, au cinéma, sur Youtube etc. Les caméras, appareils photos, GoPro et autres moyens de filmer, intègrent par défaut ce paramètre. On apprend à composer un cadre, à filmer en fonction de cette zone…

Mais voilà, l’usage des smartphones, et la place grandissante qu’ils occupent dans notre quotidien, vient chambouler tout cela.
Qui n’a pas filmé depuis son smartphone sans faire pivoter l’appareil ? En mode portrait ? Il y a quelques années, un mouvement de taquins, avait même tourner cette pratique en ridicule… (2012 : Vertical video syndrome)

Fini le temps des railleries ! La vidéo verticale devient un incontournable.

Pour mieux comprendre de quoi on parle, voici deux captures écrans, d’une même vidéo, publiée en deux formats : le premier vertical, le second horizontal. Voici comment ils apparaissent une fois publiés sur la Page Facebook de Chartrons Production.

Capture ecran video verticaleCapture ecran video horizontale

Le constat est sans appel, la version verticale est plus visible. Facebook choisit de favoriser le format vertical au détriment des traditionnels 16:9.

Mais pourquoi donc !?! C’est très simple, c’est un choix stratégique : aujourd’hui l’audience mobile dépasse l’audience fixe. Qu’est-ce que ça veut dire ? Et bien, nous sommes de plus en plus nombreux à nous connecter au web depuis notre smartphone, et non plus depuis notre ordinateur fixe. Notre écran de prédilection tient donc dans notre main, à la verticale… Certains parlent même de stratégie de développement « Mobile Only« …

Facebook n’échappe pas à cette tendance, son audience mobile explose. Pour preuve, en janvier 2016, la firme a annoncé engranger des revenus publicitaires record sur mobile… 80 % des recettes sont faites via des campagnes sur le mobile (source Challenge : Facebook pulvérise ses bénéfices et son audience)

Doit-on prendre ce format au sérieux ?
La réponse est OUI ! Car si Facebook, SnapChat, Instagram… et d’autres privilégient ce format, ce n’est pas pour rien ! L’évolution des usages des internautes ne doit pas être occultée, même si cela veut dire repenser en profondeur notre façon de produire des vidéos pour le web.

Et pour nous, artisan de la vidéo, ça veut dire quoi ?

Une nouvelle façon de travailler, c’est certain ! Une vidéo ne peut plus être pensée qu’en un seul format… Jusqu’alors on adaptait la longueur du propos au support (format cours pour réseaux sociaux par exemple), il faudra désormais aussi adapter la taille de la vidéo au support de diffusion… Prenons l’exemple d’un salon de thé qui veut promouvoir ses cours de pâtisserie : la vidéo promotionnelle sera livrée en format horizontal pour diffuser sur une télévision dans le salon de thé, sur un player Youtube intégré à son site web… Mais devra être aussi livrée en format vertical, pour être diffusé plus efficacement sur Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter…

Ceci implique une charge de travail supplémentaire en phase de post-production d’une part, mais un travail en pré-production à repenser également pour que le sujet filmé « entre » bien dans le cadre horizontal, ET le cadre vertical !

Que dire de nos outils, tous pensés et optimisés pour la vidéo horizontale ? Vont-ils eux aussi s’adapter ?

Le sujet n’est pas prêt de se tarir !
Les Australiens organisent la 2ème édition du Festival international du film vertical… Si, si ! Bons princes, les organisateurs prodiguent aux potentiels concurrents des astuces pour filmer à la vertical. En France aussi, on teste ce nouveau format ! La preuve avec l’initiative de France 3 Auvergne, qui publie un journal vertical pour couvrir le festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand, en plusieurs épisodes. Notons que le player Youtube, s’adapte ici au format de la vidéo…

Pour ceux que le sujet intéresse, d’autres infos ici :

Cet article fait une bonne synthèse, d’un phénomène dont personne ne connait bien encore les codes : « Vertical video is becoming more popular, but there’s non consensus on the best way to do it« …

Méta- Média évoque la stratégie du quotidien Bild allemand, qui lance un JT 100% vertical pour satisfaire une audience mobile.